Laurence Winthrop
La Dame de la Chavonnière

Editions de la Baconnière

winthrop

Présentation de l'éditeur : Herminie Clavier vit à Paris à la fin du Premier Empire et meurt à Genève en 1842. Elle épouse en 1814 l'helléniste Paul-Louis Courier, à l'esprit indépendant et frondeur. Le couple s'installe en Touraine au domaine de la Chavonnière, mais son mari, impliqué dans la contestation politique, publie des pamphlets retentissants contre le gouvernement de la Restauration qui le retiennent beaucoup trop à Paris. A la Chavonnière, Herminie apprend à diriger seule le domaine et fait face à de multiples difficultés avec fierté et liberté, vivant une liaison avec un domestique au vu et au su de tous. De passage en Touraine, Paul-Louis Courier y est assassiné en 1825. Assassinat politique, domestique ? Le silence de la campagne étouffe l'affaire, jusqu'à ce que, cinq ans plus tard, un témoin de l'assassinat permette d'ouvrir une seconde instruction qui, cette fois-ci, conduit Herminie en prison. Quel sera son sort face à ses juges, face à la société française, mais aussi à celle, protestante, de Genève où elle s'installera avec son mari, le médecin Téodore Maunoir, qui sera plus tard l'un des cinq membres fondateurs de la Croix-Rouge ? Ses sentiments, ses révoltes, son intelligence en font une femme d'une grande modernité.

Revue de presse : Laurence Winthrop, auteure d'articles historiques, signe « La Dame de la Chavonnière », un premier roman dont l'intrigue se situe en Touraine au temps de la Restauration. A travers cette biographie romancée, elle nous entraîne dans les pas de son aïeule Herminie, épouse du célèbre pamphlétaire Paul-Louis Courier, qu'elle a été accusée d'avoir assassiné avant d'être acquittée.

" Fascinante et résolument moderne "
Cette belle et brillante fille d'helléniste vivant dans l'ombre de son époux, recluse au domaine de la Chavonnière, à Véretz, pendant les longues absences de son mari, se révèle intelligente et sensible, mais aussi peintre de grand talent. C'est un personnage hors du commun qui apparaît ; une femme de caractère, fière et forte, jusqu'à son procès, et qui épousera en secondes noces Théodore Maunoir, membre fondateur de la Croix-Rouge.
« Cette femme est fascinante et résolument moderne pour son époque. Beaucoup de biographies de Paul-Louis Courier n'approfondissaient pas ce personnage et c'est ce qui m'a donné envie d'écrire, confie l'auteur. Elle était simple, chaleureuse et plus directe avec les gens que son mari» 

On pardonnera volontiers à Laurence Winthrop sa tendance à multiplier les détails historiques car sa narration agréable et cinématographique nous transporte véritablement sur les routes de la Touraine.
Un beau voyage pour le lecteur, en calèche de Paris à Véretz, où l'on croise au fil des pages Eugène-François Vidocq, Franz Liszt, François-Joseph Talma mais aussi des auteurs de l'époque tels que Jane Austen, Balzac ou Hugo. Un récit qui a le mérite de mettre en lumière une héroïne laissée à tort dans l'ombre et que l'on ne serait pas surpris de retrouver un jour sur grand écran.
Laura Prat de Seabra-La Nouvelle République-31 août 2015

 

Informations pratiques : Les livres sont disponibles à la librairie "LE PAIN DE 4 LIVRES" à YERRES - A la maison de la presse à BRUNOY - A la librairie "Plume & Gribouille" Centre commercial Talma à BRUNOY, sur place lors de la précédente soirée et le jour même. Rendez-vous au Café-restaurant "LE PORTALIS" - 21 bis, rue Dupont-Chaumont BRUNOY à 18h30. La soirée débute par un débat entre l'auteur(e) et les lecteurs, suivi de la dédicace et du verre de l'amitié, puis d'un dîner convivial en compagnie de l'auteur.  

 Tarifs : Débat, dédicace et verre de l'amitié : gratuit pour les adhérents - 2€ pour les non adhérents - Débat, dédicace, verre de l'amitié et dîner : 13,50€ pour les adhérents - 14,50€ pour les non adhérents - Pour le dîner inscription impérative avant le 11 avril 2016 à : lemenhirbrunoy@yahoo.fr