Carine Beaufils
J'ai oublié le titre !
Editions Erès

ATTENTION : cette soirée aura lieu exceptionnellement au restaurant L'Ambiance
(anciennement rendez-vous de la forêt)
Voir coordonnées en fin d'article

 

beaufils

 Phto HD-Editions Erès

Présentation de l'éditeur  : « Je suis devenue animatrice en résidence Alzheimer complètement par hasard. Banquière démissionnaire, je cherchais un job sans responsabilités, sans objectifs, sans k€ et permettant de se regarder dans un miroir en rentrant le soir. J’avais été formée pour vendre des PEL et des assurances-vie. Je connaissais le taux du prélèvement forfaitaire libératoire, le cours du CAC 40 et la loi des finances sur le bout des doigts. Je ne connaissais rien à la personne âgée, ce pour quoi je n’avais aucune excuse puisque ma mère est médecin en gériatrie, spécialisée dans la maladie d’Alzheimer. Grâce à elle, on m’a proposé le poste de responsable de l’animation en EHPAD, je l’ai bien sûr refusé. Comme tout le monde, j’avais regardé des documentaires choc sur la maltraitance en maison de retraite ; comme beaucoup, je n’aimais pas les vieux ; et comme la majorité, je connaissais peu Alzheimer mais juste assez pour espérer que ça ne toucherait jamais ma grand-mère. On a insisté, j’ai fini par accepter. Je n’avais aucune idée précise du monde dans lequel j’allais entrer. » 

Préfacé par Michèle Delauney (extrait) : « Ce livre offre un splendide matériau qui permet de palper au plus proche la fibre de l’humain, celle qui donne sens à nos actions. C’est une matière riche qui nourrit et approfondit notre réflexion sur l’animation et la vie sociale en EHPAD. 

Revue de presse : Le portrait juste, drôle et délicat d'un quotidien que 90 % de la population préfère ignorer... Et le premier récit jamais publié, sans doute, qui ose accoler le mot « bonheur » à cet univers réputé désespérant. Mais quand on la voit se pencher, souriante, sur une résidante un peu désorientée qui l'appelle « ma petite » -- faute de se remémorer son prénom --, il n'y a pas l'ombre d'un doute : Carine Beaufils a trouvé sa vocation.
Florence Deguen-Le Parisien-24 mars 2014 

Lire un livre sur la souffrance, la douleur, la maladie d'Alzheimer, c'est toujours un choix orienté vers l'attention à l'Autre, la compassion, l'intérêt pour apprendre sur la gravité du sujet. Carine Beaufils nous offre un petit livre, précieux de reconnaissance, sur son expérience avec des malades atteints d'Alzheimer. Avec le respect, l'humanité, de ce que c'est un regard empathique sur ces personnes revenues à leur «âge d'enfant». Et avec l'humour que sa qualité professionnelle et personnelle autorise, tant ses «vignettes» cliniques illustrent la richesse du rapport humain.
Arthur Porto-Blog Mediapart- 15 fév. 2015 

Informations pratiques : Les livres sont disponibles à la librairie "LE PAIN DE 4 LIVRES" à YERRES - A la maison de la presse à BRUNOY - A la librairie "Plume & Gribouille" Centre commercial Talma à BRUNOY, sur place lors de la précédente soirée et le jour même. Rendez-vous au Restaurant L'Ambiance (anciennement Rendez-vous de la forêt)-2 rue de Quincy à Brunoy. Accueil des participants 18h. La soirée débute à19h par un débat entre l'auteur(e) et les lecteurs, suivi de la dédicace et du verre de l'amitié, puis d'un dîner convivial en compagnie de l'auteur.  

Tarifs : Débat, dédicace et verre de l'amitié : gratuit pour les adhérents - 2€ pour les non adhérents - Débat, dédicace, verre de l'amitié et dîner : 13,50€ pour les adhérents - 14,50€ pour les non adhérents - Pour le dîner inscription impérative avant le 8 février 2016 à : lemenhirbrunoy@yahoo.fr