Babylone underground
Eloïse Cohen de Timary

Editions Serge Safran

eloise_cohen_de_timary

Source : encres-vagabondes.com

Présentation de l'éditeur : Gaston Galibert se fait passer pour mort afin de commencer une nouvelle vie. Il laisse derrière lui femme et enfants, se procure de faux papiers. Mais, contre toute attente, il se voit contraint de vivre sous l’identité de « Marguerite Schwartz ».

D’Étretat à Paris, de Buenos Aires à Valparaiso, le voici plongé dans un univers interlope peuplé de travestis, transsexuels. Au fil de ce voyage insolite, le lecteur, tout à la fête, ne sait plus où donner de la tête !

Biographie de l’auteure : Éloïse Cohen de Timary est née à Paris en 1982. Babylone Underground est son premier roman.

Revue de presse : 

Un premier roman étonnant qui joue sur la quête de l’identité

Ce Babylone Underground signé par une journaliste documentaliste, est un premier roman virtuose assez surprenant. On peut le lire comme un récit d’aventures drolatiques, avec un point de départ farfelu :Gaston Galibert, marié à Vickier et père de jumeaux est dans une situation économique critique. Pour s’en sortir, sa femme, une « menteuse compulsive » a une idée imparable : que Gaston se fasse passer pour mort, et elle touchera son assurance-vie. A charge pour lui de disparaître définitivement. Il accepte le cœur lourd de quitter ses fils, de feindre de s’être perdu en mer. Grâce à Maggy, mère des travelos parisiens, il devient Marguerite Schwartz tout en restant un homme dans sa tête, et part refaire sa vie, d’abord à Buenos Aires, puis à Valparaiso où il-elle va connaître des tribulations rocambolesques mais aussi découvrir la misère, le danger, la violence, le racisme. Tour à tour commis d’épicerie chez les Chinois, petite main dans un restaurant japonais underground et non moins clandestin, habitué d’une synagogue des catacombes devenue boîte de nuit échangiste, prostitué pour retrouver Florencia, dont il est tombé amoureux, c’est tout une faune bigarrée qu’il côtoie, à laquelle il se mêle, pour survivre puis sauver sa peau. Maquereaux, flics ripoux, trafiquants de chair humaine hantent les bas-fonds de Buenos Aires et de Valparaiso, tristes tropiques.

Mais derrière cette espèce de thriller exotique haut en couleur, se dissimule une réflexion sur l’identité d’un être. En effet, Gaston ne s’appelle Galibert que parce que sa famille, juive, a changé de nom pendant la guerre. Il se nomme en réalité Rosenbaum. C’est dire si redevenir officiellement juif, même sous un autre nom et un autre sexe, ceux de Marguerite Schwartz, une jeune juive morte à 14 ans, est pour lui un choc. Le changement de sexe aussi, bien sûr. Alors qu’il n’éprouve aucune tentation homosexuelle, il va devoir accepter d’aller avec des hommes, tout en tombant, rhabillé en homme, amoureux d’un travesti.

Sans faire de grands discours, Eloïse Cohen de Timary bouscule pas mal de codes, tout en régalant son lecteur de ces ambiances, de ces personnages qu’elle excelle à faire partager avec beaucoup d’empathie.
Jean-Claude Perrier-Livre Hebdo- nov.2014

Informations pratiques : Les livres sont disponibles à la librairie "LE PAIN DE 4 LIVRES" à YERRES - A la maison de la presse à BRUNOY - A la librairie "Plume & Gribouille" Centre commercial Talma à BRUNOY, sur place lors de la précédente soirée et le jour même. Rendez-vous au Café-restaurant "LE PORTALIS" - 21 bis, rue Dupont-Chaumont BRUNOY à 18h30. La soirée débute par un débat entre l'auteur(e) et les lecteurs, suivi de la dédicace et du verre de l'amitié, puis d'un dîner convivial en compagnie de l'auteur.  

Tarifs : Débat, dédicace et verre de l'amitié : gratuit pour les adhérents - 2€ pour les non adhérents - Débat, dédicace, verre de l'amitié et dîner : 13,50€ pour les adhérents - 14,50€ pour les non adhérents - Pour le dîner inscription impérative avant le 18 janvier 2016 à : lemenhirbrunoy@yahoo.fr