11 avril 2009

SOIRÉE LITTÉRAIRE DU 15 MAI : CLAIRE MARIN

HORS DE MOICLAIRE MARIN Cela aurait pu n’être que le journal d’une dérive, l’histoire de la catastrophe d’une maladie. Mais face à cette invasion intérieure, le récit reste distant et presque clinique. La réflexion abstraite menée sur la maladie qui touche la narratrice met à distance la souffrance comme pour mieux l’analyser. Le lecteur est pris par des bribes de récit, des anecdotes, l’inventaire des petites destructions quotidiennes et de la démolition à l’œuvre. Hors de moi dit la rage de la malade qui refuse de se... [Lire la suite]
Posté par MERIAFA à 19:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,